Références

Orange Communications SA

L’équipe BI d’Orange Communication génère ses rapports avec Open Source JobScheduler.

Orange Communications SA a fait son entrée sur le marché suisse des télécommunications en juin 1999 en tant que troisième opérateur mobile. Depuis le 29.02.2012, Orange appartient à 100% à Matterhorn Mobile SA, une société qui est indirectement détenue en majorité par des fonds conseillés par Apax.

L’équipe Business Intelligence d’Orange basée à Renens en Suisse utilisait Chronacle. L’outil donnait satisfaction mais le coût important du support dans un contexte de réduction de budget a déclenché la recherche d’un solution alternative.

Dans ce type de projet, le processus est assez simple :

  • on liste les fonctions couramment utilisées. Pour cette partie, il est important de distinguer le besoin fonctionnel, c’est à dire le résultat qu’on veut obtenir, et non la manière dont les traitements ont été implémentés sur le logiciel utilisé.
  • on fait un état de l’art des outils du marché pour identifier ceux qui répondent au besoin. Au delà des fonctions basiques, c’est la conception et le pilotage de processus complet qu’il faut comparer.
  • on contacte les éditeurs en indiquant le périmètre (nombre de machines, de traitements) et en prenant soin de faire préciser la manière dont seront traités les processus par le logiciel de l’éditeur.

D’un point de vue fonctionnel, Open Source JobScheduler répondait aux problématiques de l’équipe BI dans la mesure où il a été conçu à l’origine pour les solutions d’éditique. Il fournit donc en standard tous les outils qui étaient nécessaire à l’équipe BI :

  • gestion simple de processus avec déclenchements multiples et instanciations
  • activation sur arrivée de fichier ou sur dates (jour de la semaine, jour du mois, mois de l’année, n ième jour de la semaine, jours fériés...)
  • traitements de requêtes de base de données, copie de fichiers, envoi de mail automatique...

Le produit répondant à l’ensemble des besoins avec un prix calé sur le modèle open source a remporté l’adhésion de l’équipe.

2 janvier 2014